Le pressoir


Quelques mots sur ce superbe bâtiment qu’est le pressoir: ensemble architectural unique, il servait à la fabrication du cidre, signe d’une exploitation prospère, il concentre le grenier dans lequel on mettait les pommes à mûrir, le pressoir à longue étreinte, le tour à piler, et la cave occupée par deux rangées de futailles. Il comprend en outre aujourd’hui la salle d’information sur la fabrication du cidre et une magnifique collection de grugeoirs, de pressoirs.

1 – Salle d’information sur le cidre
Quelques mots sur ce superbe bâtiment qu’est le pressoir: ensemble architectural unique, il servait à la fabrication du cidre, signe d’une exploitation prospère, il concentre le grenier dans lequel on mettait les pommes à mûrir, le pressoir à longue étreinte, le tour à piler et la cave occupée par deux rangées de futailles. Il comprend en outre aujourd’hui la salle d’information sur la fabrication du cidre et une magnifique collection de grugeoirs, de pressoirs.
De la taille des arbres, au ramassage, au broyage, au cuvage, au pressage, au débourbage, à la fermentation pour obtenir un cidre gouleyant et peut être plus tard après l’avoir bouilli, du calvados… sont présentés ici tous les outils nécessaires à la fabrication du cidre dont l’origine remonte au Moyen Age.

2 – Cellier
L’ancien cellier abrite une collection d’outils servant à l’élaboration du cidre: grugeoirs du XVII, XVIII, XIX e siècles, couteaux à marcs, pressoirs cylindriques, chantepleures.

3 – Tour à piler et Pressoir
Ensemble complet et d’origine, atelier de fabrication du cidre au XVII, XVIII e siècles. Sous le grenier à pommes et au dessus de la cave à cidre, le tour à piler qui grâce à une roue tirée par un cheval va écraser les fruits dans une rigole en bois.

On procède ensuite à l’extraction du moût à l’aide du pressoir dit « à longue étreinte ». Il s’agit de deux troncs de chêne, le « mouton » et la « brebis » maintenus l’un au dessus de l’autre par quatre poteaux les « jumelles ». L’arbre supérieur, le mouton mis en mouvement par une vis en orme entraînée à la main, vient peser à l’extrémité opposée sur les couches de pommes et de pailles alternées, le marc, disposées sur la « maie » du pressoir et coiffées de billots en bois en pyramide

4 – Cave à cidre
La cave à cidre, datant des XVI e et XVII e siècle dans laquelle deux rangées de futailles étaient entreposées. Aujourd’hui cette superbe cave abrite des expositions temporaires pendant la saison estivale.