La ruelle Froment

Cette ancienne voie principale de circulation cheminait à partir du centre du village de Sommery et transitait à travers le hameau de Bray vers l’abbaye de Beaubec -la-Rosière. Elle portait le nom de Chemin du Roi, cette appellation était réservée aux chemins dont le roi lui même désignait la taille en fonction de l’importance des lieux pour lesquels ils avaient été créés. D’après l’ancienne coutume, les chemins royaux devaient avoir quatre toises de largeur (1 toise = 1,949 m 4 toises = 7,796 m ) Naturellement avec l’abolition des privilèges dans la nuit du 4 août 1789, cette voie fut débaptisée et renommée Ruelle Froment. Ce choix s’explique par la présence de plusieurs moulins situés sur la rivière du Sorson, en effet trois moulins à blé et un moulin à huile se trouvaient en amont de notre moulin de Quesnel.

Picture 1 of 7

La Ruelle Froment constitue une des parties les plus anciennes de la Ferme de Bray. Plusieurs éléments architecturaux nous laissent à penser qu’il subsiste quelques traces du XVI e siècle notamment en ce qui concerne certaines fenêtres. Aujourd’hui la Ruelle Froment n’est plus « en service », la départementale Paris – Dieppe (D 915) lui a succédé mais elle garde le charme l’ancien temps. On croit encore entendre le bruit des charrettes. La Ruelle Froment abrite la laiterie, la buanderie, et l’ancienne cuisine du meunier.

La cuisine « équipée » de son poêle et de tous les ustensiles utilisés par la famille du meunier. Retrouvez le charme des cuisines de nos grands-mères.

La laiterie: comment imaginer visiter une ferme brayonne sans en parcourir sa laiterie ? Ancienne cave où l’on fabriquait beurre et fromage. Elle a été restaurée et abrite aujourd’hui les outils nécessaires au façonnage de ces deux produits bien brayons! Redécouvrez des outils bien connus de nos campagnes: écrémeuses, barattes à beurre, pots à lait…