Le moulin du Quesnel

La Ferme de Bray possède en son sein un magnifique moulin à blé. On retrouve la trace de ce moulin dès 1452 puisque Antoine de Quesnel a fieffé à un certain Raulin Potier une masure vide où se trouvait anciennement le moulin du fief de Quesnel. Il demanda la construction d’un moulin « faisant de blé farine ». Au XVI e siècle, il fonctionnait comme moulin banal pour les vassaux de la Seigneurie c’est-à-dire que les paysans du fief étaient obligés d’y faire moudre leurs grains et à cette occasion réglaient une partie de leurs impôts, leurs bans en vigueur à l’époque.

Cette mesure s’appliqua aux paysans jusqu’à la Révolution Française de 1789.
Le moulin à blé fut transformé d’après la méthode anglaise (deux paires de meules furent installées) au début du XIX e siècle. Avant 1875, il occupait annuellement un garde moulin et un chasse-moute: Ce moulin pouvait être qualifié de « moulin à pouches » car il travaillait uniquement avec la clientèle paysanne qui cuisait son pain au four domestique alors que les sacs de mouture étaient portés par les chasse-moutes (personnes chargées de ramener le grain écrasé chez les clients).

Malgré la modernisation du moulin au cours du XIX e siècle, il a vite été concurrencé par les grands moulins modernes ce qui entraîna le déclin de son activité et il cessa d’être exploité dans les années 20. Néanmoins depuis une vingtaine d’années, les restaurations se succèdent avec comme point d’orgue, la nouvelle roue à augets installée en 1991.

Picture 1 of 4